xx

 

 
xx 



Le Fossa :





xx xx





 







Le fossa (Cryptoprocta ferox), ou cryptoprocte féroce est une espèce de la famille des Eupleridae.


C'est la seule espèce du genre
 Cryptoprocta et de la sous-famille des 
Cryptoproctinae
.



 







 
 
Le fossa est le plus grand carnivore de Madagascar.



Sa denture et sa mâchoire sont proches de celles des félidés et il possède des griffes rétractiles.



Contrairement aux félins qui sont 
digitigrades, il est plantigrade.



Un mâle adulte mesure environ 1,4 m avec une queue aussi longue que le corps.



Il pèse entre 7 et 12 kg et est doué d'une force musculaire impressionnante qu'il montre en grimpant rapidement aux arbres pour chasser.



Les individus de l'espèce vivent environ 15 ans.




 






 






Son alimentation :



Opportuniste, il se nourrit de lémuriens, d'autres 
Euplerinae, d'oiseaux, de reptiles, de batraciens, d'insectes et de poissons.

 







 









Reproduction :



 







La période d’accouplement dure de septembre à décembre.



La parade nuptiale et l'accouplement se passent dans les arbres, toujours le même.



Les femelles copulent en général avec 3 mâles, sûrement pour augmenter les chances d'avoir des petits.





La gestation dure 10 semaines et la femelle met bas 2 à 4 petits qui resteront avec elle durant les six premiers mois de leur vie, parfois un peu moins.




Ils se reproduisent à partir de 3 ans.






 



 


 









 



Le Fossa :




 






Il est le plus puissant des prédateurs naturels de Madagascar depuis que les Æpyornis ont disparu.




Il est très discret et difficile à observer.




Le fossa est le principal prédateur des espèces de lémuriens.




Lorsque deux fossas adultes se rencontrent en dehors de la période de reproduction, ils se battent en général.




Ils communiquent essentiellement par vocalisations et marquent leur territoire à l'aide de leurs glandes anales.





Il resterait environ 2000 spécimens matures dans les forêts sèches et humides ainsi que dans les massifs d'altitude (jusqu'à 2000 m) de Madagascar.






 











 


 
 
Pouvant ravager les basses-cours, il est considéré comme nuisible par les paysans malgaches.




De plus, le fossa a dans les croyances malgaches une réputation de sauvagerie et de dangerosité si bien qu'on l'accuse même de s'attaquer au bétail.




Sa mauvaise réputation fait que les malgaches, contrairement aux efforts faits pour les lémuriens, ne le protègent pas très efficacement.




Sans prédateurs, l'homme est sa seule menace directe.






 





Sa raréfaction est cependant davantage due à la disparition de son milieu naturel.



300 000 hectares de forêts sont détruits chaque année.



90% des forêts originelles ont disparu.








 





 

http://cecilefirelight.boosterblog.com/



 

xx
 
xx


xx
Booste le trafic de ton blog xx       xx xx    

xxxx  xxxx  xxxx

 

Afficher la suite de cette page






Créé avec Créer un site
Créer un site