xxxx 
xx

 

 
xx



Mamounette : Pour toi, Maman :




 
xxxx




Je souhaitai faire ce petit article pour exprimer tout l'amour que je ressens envers ma douce Maman...


Souvent on ne pense jamais à dire à quel point on aime ses proches...


Aujourd'hui j'ai décidé de dédier cette page à ma Maman....


Pour toi, Maman, en toute sincérité...





 







Mamounette Chérie :




 






C'est un petit surnom que j'aime beaucoup et qui te correspond parfaitement, je trouve...


Tu es née à Namakia, à Madagascar (tout comme moi, d'ailleurs) et tu fais partie d'une grande famille de 7 enfants...


Etant enfant, (âgée de 10 ans à peine) tu voulais toujours protéger les tiens...


Le mot "justice" faisait déjà partie intégrante de ton vocabulaire car tu ne supportais pas une seule seconde, qu'on puisse s'en prendre à tes frères et soeurs ou même à tes parents, d'ailleurs...


Dans la cour de ton école à Namakia ; si un élève osait s'en prendre à l'un de tes frères ou soeurs ; tout de suite tu n'hésitais pas aller au devant de cet agresseur pour l'affronter qu'il soit petit, grand, costaud ou même plus âgé que toi...


Déjà, du haut de tes 10 ans ; tu avais le coeur brave et tu détestais l'injustice et la méchanceté gratuite...


Tu avais dans le sang ; le sens du mot "famille" et ses valeurs...


D'ailleurs, tu as hérité de nombreuses qualités de tes parents tels que : la grâce, la beauté et la douceur de ta mère mais aussi le caractère bien trempé de ton père, sa loyauté et sons sens des valeurs familiales...


De biens belles valeurs que tu possèdes là...


Pour moi, tu as tellement de qualité !!!


Tu incarnes : la loyauté, la sincérité, l'honnêteté, la tempérance, l'harmonie et la générosité...


Et moi je suis fière d'être ta fille ; d'être ta petite Cécile...


C'est pourquoi j'ai souhaité te dédier cette page car je trouve que l'on ne dit jamais assez "je t'aime" aux personnes que l'on aime...


Et plutôt que d'avoir des regrets, moi je voulais te dire aujourd'hui et sans attendre : "Je t'aime Maman et je t'aimerai toujours éternellement..."




 








Petites anecdotes de ma Maman :




Pierrot, le perroquet :





 

Pierrot





Toute petite déjà, tu adorais les animaux car tes parents avaient toute une ménagerie dans leur maison de Namakia ; tels que : une chatte toute blanche qui avait déjà eu plusieurs portées de chatons ; un enclos qui comportait des poules et des coqs, un lapin mais aussi un perroquet tout gris que ta Maman t'avait offert...


Tu adorais ce perroquet que tu avais baptisé : "Pierrot" et avec qui tu aimais bien passer du temps, lorsque tu avais finis tes cours d'école...


En effet, tu aimais bien t'occuper de lui, tels que : lui faire sa toilette, lui donner à manger (bananes, morceaux de pains nappés de beurre, ect...) ou encore lui apprendre à dire des mots ou des petites phrases...


D'ailleurs, à ce sujet ; lorsque Pierrot aperçevait au loin ; du jardin de votre maison (sur le chemin qui mène à ta maison) ton père qui revenait de son travail, il pouvait lui arriver de répéter la phrase suivante : "Qui c'est qui arrive ? qui c'est qui arrive ?", tout en hochant la tête de bas en haut et en se dandinant d'une patte sur l'autre...


Et en entendant cette phrase ; même si tu te trouvais à l'intérieur de ta maison, tu savais que c'était ton père qui revenait de son travail...


Très intelligent, ce perroquet !!!


C'est pourquoi, jusqu'à aujourd'hui, lorsque tu me racontes cette petite anecdote de ton enfance ; tu ne cesses de me dire avec une certaine émotion que toi et ton perroquet, vous étiez vraiment des inséparables...


Si bien, que lorsqu'un jour il décéda à cause d'une maladie, tu étais tellement inconsolable, que tu mis un certain temps à te remettre de sa disparition car "Pierrot" représentait beaucoup à tes yeux...





(Petite parenthèse : Le Perroquet Vaza :




 






Le Perroquet vaza (Coracopsis vasa) est avec le Perroquet noir (coracopsis nigra) une des deux espèces du genre Coracopsis.

 
Ce perroquet peuple Madagascar et les Comores.


Il a été introduit à la réunion (probablement la sous-espèce vasa) où il est aujourd'hui apparemment éteint.

 
Il mesure 50 cm environ.


Son plumage est brun sombre mais légèrement plus pâle sur les parties inférieures.


 
Le Perroquet vasa peuple les forêts tropicales et subtropicales humides caducifoliées, les cocoteraies littorales, les savanes arborées, les rizières, et autres cultures voisines des massifs boisés mais aussi les zones subdésertiques).
 
 
 






 
Des talents artistiques certains :




Une si jolie voix :



 





A Namakia, lorsque tu étais enfant (dès l'âge de 8 ans) tu aimais déjà beaucoup chanter...


D'ailleurs, à cette époque là, tu voulais être une chanteuse...


Et cette passion pour le chant ne fit que grandir jusqu'à ton adolescence ou tu pris un peu plus d'assurance lorsque tu chantais tes airs préférés...


Tous les dimanches matins, toi et ta famille avaient pour habitude d'aller à la messe (dans la petite église de Namakia) et tu ne manquais jamais de chanter chaque chant religieux car tu les trouvais si beaux et si mélodieux qu'ils te donnaient l'envie de faire sortir toute ta voix d'alto...
Et c'était donc, du plus profond de ton être et de toute ton âme que tu chantais avec allégresse ces chants liturgiques...








Découverte des musiques de chambres :


Dans ton école de Namakia, lorsque toi et tes camarades de classe aviez cours de dessin ; ta Maîtresse d'école (une Religieuse d'origine Suisse et qui s'appelle "Soeur Myriam") aimait bien vous passer des vinyles du célèbre Wolfgang Amadeus Mozart...





 
Wolfgang Amadeus Mozart






Ce fut d'ailleurs à cette période là que tu commenças à appréçier les musiques de chambres...


En effet, lorsque tu dessinais et que tu écoutais ce genre musical ; tu étais encore plus inspirée et tu prenais vraiment beaucoup de plaisir à écouter la musique classique que tu découvrais peu à peu...


Si bien qu'un jour tu demandas à la Soeur Myriam si elle pouvait te prêter un de ses disques classiques ; notamment le vinyle de Mozart (l'un de tes préférés) afin de l'écouter chez toi...


Elle te répondit que oui et en fut même très fière et aussi agréablement surprise de constater que tu aimais bien ce genre musical...


Et inutile de dire que tu étais vraiment très contente de ramener le disque de Mozart chez toi car tu pourrais enfin réécouter à loisir cette musique que tu aimais tant...


Ce fut donc grâce à la soeur Myriam que tu appris à aimer la musique de chambre pour ton plus grand plaisir car ce genre musical t'apaisait beaucoup...






 
Cliquez sur mon île pour découvrir la suite de L'Histoire :


Ta passion pour la musique :







cecilefirelight.boosterblog.com/





xx
 
xx


xx
Booste le trafic de ton blog xx       xxxx



xxxx      xxxx    

xxxx  xxxx  xxxx  
Afficher la suite de cette page






Créé avec Créer un site
Créer un site