xxxx
xx
 
xx


xxxx


 

Souvenirs de la Guinée :

 



 

Léon :

Je me souviens encore d'un très joli souvenir de la Guinée ; lorsque nous habitions encore, ma famille et moi dans notre charmante villa située en bord de mer, à l'avenue Madina Corniche ; dans la Capitale de la Guinée : à Conakry...

Mon frère "Olivier" aimait beaucoup s'amuser à explorer notre jardin car je dois dire qu'il y avait une multitude de toutes sortes d'insectes très insolites et étant donné qu'il avait une passion certaine pour "les fourmis" ; il aimait également observer d'autres spécimens d'insectes pour son plus grand plaisir !!!

 

 

Pour ma part je n'aimais pas du tout le monde des insectes...mais alors pas du tout...à part peut-être pour les fourmis ou encore les coccinelles...mais c'est tout !!!

 
 

Un jour, pendant que je jouais avec nos deux chiens Urs et Biciline ainsi que nos 3 chats ; Olivier m'interpella et me demanda de le suivre car il avait quelque-chose à me faire montrer...

Je le suivis avec pas mal d'inquiétude...non pas que je me méfiais de lui car je dois avouer que jamais il ne m'avait joué un sale petit tour comme certains petits frères osent le faire par sadisme à leur soeur...Non pas du tout...Bien au contraire ; Olivier ne m'avait jamais fait quoi que ce soit pour m'effrayer, en me lançant un insecte sur moi par exemple...non jamais...et tant mieux d'ailleurs !!!

Par contre, le seul inconvénient chez lui, était que si jamais je voulais qu'il écrabouille vite fait bien fait, une mante religieuse (j'ai horreur de ces sales bestioles...) qui osait se mettre en travers de mon chemin...; il ne le faisait jamais car il estimait que chaque insecte mérite de vivre et donc il prenait l'insecte en question et le jetait un peu plus loin afin que celui-çi puisse continuer sa petite vie...

Eh oui !!! il était très respecteux de la nature et du monde des insectes ; pour mon plus grand malheur !!! (Je veux parler des insectes !!!)

Ce fut donc avec une légère appréhension que je suivis mon petit frère en me demandant tout de même ce qu'il allait bien me faire montrer...sans doute le fameux QG de ces chères fourmis...

Enfin arrivés, sur le fameux lieu où se trouvait la dîte chose ; olivier me dit : "Viens avec moi Cécile... Allez viens,...suis-moi et accroupis toi derrière ce petit arbuste...et regarde là-bas...tu as vu ??"

Une fois m'être accroupi ; je regardai dans la direction qu'il me désignait du doigt...

Et ce fut à ce moment là que j'aperçu une bien étrange bestiole que je n'avais jusqu'alors ; pas encore remarqué dans notre jardin, car cela ne faisait pas très longtemps que nous vivions en Guinée... et donc nous n'avions pas encore fait suffisamment le tour de toutes ces charmantes bêbêtes...

Cette bestiole là, semblait venir tout droit de l'ère préhistorique, tellement elle était différente de tous les insectes que j'avais jusque là déjà vu dans ma vie d'enfant... et cet extraordinaire animal se trouvait être là, juste devant mes yeux, à quelques mètres seulement de moi...

Vraiment incroyable !!! une telle découverte !!! et qui plus est dans notre jardin...

Puis, avec un petit sourire en coin, Olivier me dit : "T'as vu ?? c'est la première fois que je vois un tel spécimen...il est beau non ??? Tu as vu ses pattes ?? et sa tête ?? trop bizarre, hein ??"

Je lui répondis : "Oui c'est vrai, jamais, j'avais vu une telle bestiole...elle fait un peu peur...mais qu'est-ce qu'il fait là ??"

Le grand lézard venait de boire une petite lampée d'eau d'une petite flaque boueuse (la veille, il y avait eu une forte pluie) puis il enfouit sa drôle de tête préhistorique, dans un petit trou qui devait être assez profond car à présent, je ne voyais plus que ses deux pattes arrières griffues et sa si longue queue...

C'est alors que mon frère me dit : "ça fait un moment que je l'observe et j'ai vu qu'il n'arrêtait pas de sortir des trucs ronds et blancs du petit trou ; sans doute des oeufs et qu'il les crèvait ensuite avec ses pattes de devant...pour manger ce qu'il y a dedans...Je pense que ce doit être un mâle...sinon il aurait pas manger ses propres oeufs si c'étaient les siens..."

Puis je lui dis : "Mais à qui sont les oeufs alors ??? berk, il est dégeulasse en tout cas...pourquoi il mange ça ?? il est méchant ; il tue des bébés..."

Olivier me dit : "Mais c'est la nature !!! tu peux pas empêcher...je pense que les oeufs appartiennent à la femelle lézard qui lui ressemble un peu ; sauf que j'ai remarqué qu'elle est beaucoup plus petite que lui...Je l'ai vu tout à l'heure avant de voir le grand mâle et elle mettait souvent sa tête à l'intérieur du petit trou mais je sais pas trop ce qu'elle y faisait. Puis j'ai vu le grand lézard qui venait d'arriver pendant que la femelle était parti...et c'est là que j'ai mieux observé le manège du mâle et que j'ai voulu que tu vois ça...Depuis tout à l'heure ; il a déjà mangé 3 oeufs..."

 

 

Puis je lui dis : "Mais tu le laisses faire ??? pourquoi ?? et la femelle ??? qu'est-ce qu'elle fait ?? pourquoi elle revient pas ???"

Olivier me dit : "Mais elle était revenue tout à l'heure mais le mâle lui barrait la route qui mène à ses oeufs et il semblait la menaçer alors elle s'est enfuit quelques part et depuis elle n'est plus revenue... mais je voulais faire quelque-chose ; c'est pourquoi je t'ai appelé...tu veux que je te dise quoi ???"

 

Je lui dis : "Mais quoi ?? qu'est-ce que tu veux faire ??? dis-moi..."
Avec de nouveau ce petit sourire que je lui connaissais bien ; il me dit : "Voilà, j'aimerai l'attrapper et le plaçer à l'intérieur de la gloriette...on pourrait après lui donner à manger, prendre soin de lui et mieux l'observer...c'est rare une bête comme ça...moi j'aimerai bien le faire et toi ??"

Je lui dis : "Eh bien, je sais pas trop...il fait peur quand même...comment on ferait pour l'attraper ??? en plus il a des griffes...je sais pas trop...tu crois vraiment qu'il faudrait faire ça ??"

Olivier me dit : "Mais oui, pourquoi pas ?? allez Cécile !!! n'aie pas peur...je suis là... ; regarde, j'ai déjà cette ficelle en rafia que je viens de faire un noeud coulant pour pouvoir l'attraper...toi, tu prendras ce bâton pour l'empêcher de fuir...et il sera pris au piège, ici... ; C'est le lieu idéal pour l'attraper..."
 








Créé avec Créer un site
Créer un site