XXXX
XX

 

 
XX
 

XXXX




Vacances d'été à Sausset-Les-Pins : suite :

 








Un cadre charmant :


Après avoir bien petit déjeuné dans la salle à manger de notre maison ; nous courions tous les 4, direction : dehors ; notre terrain de jeu préféré...


La villa avait une grande véranda ; qui était sitée en façade de la salle à manger et du salon ; et dont on pouvait admirer juste en face : la mer à perte de vue...


Une mer dont la surface était toujours lisse telle une ardoise surtout en cette saison ; et où l'on pouvait voir au loin, de temps en temps ; des petites embarcations tels que : des hors bords, des yachts ou encore des planches à voiles par çi par là....


De notre véranda, on pouvait aperçevoir également de temps à autre ; dans le ciel bleu azur ; un petit avion publicitaire qui volait à basse altitude en faisant des allers et retours afin qu'on puisse lire le message du jour qui était inscrit sur sa banderole, flottant au vent...





 






 




Toute cette ambiance, cette quiétude et cet environnement si agréable ne pouvaient que plaire à nos petits invités...


Tout était parfait dans le meilleur des mondes...






Nos jeux d'enfants :



 





Dans notre véranda, il y avait également une grande piscine gonflable qui était située sur le côté non abrité de celle-çi afin que l'on puisse profiter du soleil...


Cette piscine était notre principal point d'attraction...


Elle était certes, toute simple, mais je peux vous dire qu'on y avait passé de sacrés bon moments ; rien à envier aux piscines creusées !!! 


On adorait notre piscine gonflable !!!


En effet, nous pouvions y jouer des heures durant, sans s'aperçevoir du temps qui passait tellement on s'amusait comme des petits fous à divers jeux ; notamment à celui du ballon prisonnier dont le but du jeu était de lançer le ballon sur son adversaire à plusieurs reprises afin de gagner la partie...


Et à force d'y avoir joué ; notre ballon en mousse avait connu un peu la guerre, si bien que mon Père avait dû être obligé d'en racheter un autre pour notre plus grand plaisir...


Mis à part la piscine qui était notre loisir préféré ; mon frère, mes cousins et moi, aimions bien faire du vélo aussi...


Notre villa avait un immense jardin mais nous ne pouvions pas y faire du vélo tellement il était caillouteux alors nous en faisions juste en contrebas de chez nous ; dans un grand terrain goudronné qui était situé près de notre Ecole primaire... 


Eh oui, j'avais oublié de vous mentionner que notre Ecole Primaire "Victor Hugo" était située non loin de notre maison ; juste en face de celle-çi ; puisque de la fenêtre de ma chambre je pouvais l'aperçevoir...


En effet, notre belle Ecole "Victor Hugo" ne se trouvait qu'à quelques mètres de notre maison ; si bien que mon frère et moi y allions à pied lorsque c'était la période scolaire...


Pour cela, il suffisait de traverser notre jardin afin atteindre en contrebas, la grande porte en acier que mon Père avait installée lui-même et qui était encastrée à notre mur de clôture (en béton), puis d'ouvrir celle-çi à l'aide d'une clef et ensuite de marcher tranquillement à travers la grande plaçe goudronnée qui desservait plusieurs autres villas aux alentours et qui menait également à notre Ecole Primaire...


Pour en revenir à nos jeux d'enfant ; mon frère, nos cousins et moi, aimions bien faire du vélo sur cette grande place car elle était si vaste que nous pouvions nous amuser à y faire des concours de course à vélo ;


Eh oui, cela faisait aussi parti de nos jeux favoris !!!


Pour vous dire à quel point, on ne s'ennuyait jamais à Sausset-Les-Pins !!!






De jolies promenades :


Il pouvait arriver que mes parents nous emmènent nous promener un après-midi, dans le petit centre-ville de Sausset-Les-Pins puis que l'on y fasse de longues ballades le long de la plage, tout en dégustant des cornets de glace à l'italienne....


Parfois on pouvait se rendre à la plage, assez tôt le matin, et y faire quelques heures de bain de mer avant qu'il n'y ait trop de monde...

 







Ces moments là étaient toujours très agréables...





Des repas familiaux généreux et conviviaux :


Avant de passer à table on commençait toujours par un bon apéritif ; histoire de nous mettre en appétit tels que : des noix de cajou, des pistaches salées, quelques olives vertes ou encore des chips salées ; le tout accompagné de verres de jus de fruits pour les enfants et de verres de pastis coupés à l'eau pour mes parents...




 



 


 




Imaginez une véranda très ensoleillée ; une grande table de jardin bien garnie de toutes sortes de mets tous autant savoureux les uns que les autres ; avec un immense parasol pour vous protéger des rayons du soleil et une lègère brise qui viendrait vous caresser le visage et sans oublier le doux chant des cigales comme fonds sonores, accompagnés de nos éclats de rire...




 
Voici une cigale de Provence





Imaginez tout cela...et vous comprendrez alors, pourquoi j'adorai lorsque l'aiguille de ma montre annonçait midi ; oui, une heure que j'adorai particulièrement car pour moi elle était synonyme de dégustation et de plaisir partagés en famille et qui plus avec mes Cousins...


Ces moments là étaient vraiment merveilleux et inoubliables...


Je me souviens que Maman adorait nous mitonner de bons petits plats étant donné qu'elle est un véritable cordon bleu...


Le plus souvent elle aimait bien nous concocter de bonnes salades de pommes de terre en guise de hors d'oeuvre...





 





Sa salade de pommes de terre était composée de betteraves, d'olives vertes, de miettes de thon au naturel, d'oeufs durs, de macédoines de légumes, de fines rondelles d'échalotte, et biensûr de pommes de terre ; le tout assaisonné de mayonnaise...


Parfois il pouvait y avoir de la salade verte accompagnée de tomates et d'échalottes finements coupées en rondelles et le tout assaisonné de vinaigrette...

 




 




En ce qui concernait les repas principaux ; il pouvait y avoir des andouillettes accompagnées de pommes de terre sautées, de riz blanc et de ratatouille faites "maison" avec une pointe de moutarde pour réhausser le tout...


 






Je me souviens aussi qu'il y avait également des tomates farcies, des pâtes à la carbonara ou encore du gratin de courgettes...




 





Hum !!! de quoi vous mettre l'eau à la bouche !!!


Le plus souvent je voyais, également mon Père, qui n'était pas en reste, puisqu'il avait la tâche (disons très masculine) de s'occuper des côtelettes d'agneau, des grillades de viandes ou de saucisses ou encore de brochettes de boeuf, à l'aide de son petit barbecue fonctionnant au charbon de bois...




 



 







A ces moments là, il nous disait avec fermeté de ne surtout pas s'approcher du barbecue car il était en train de faire cuire les fameuses grillades de viande et qu'il disait que c'était dangereux...


J'adorai le regarder devant son petit barbecue, en train de piquer la viande avec sa grande fourchette à deux dents pour pouvoir la faire griller sur les deux faces tout en les assaisonnant de sel et de poivre...





 





Je pouvais sentir les douces éffluves de grillades de boeuf qui me mettaient l'eau à la bouche...


Et une fois que c'était cuit ; on pouvait déguster nos grillades, avec du riz, de la ratatouille, des pommes de terre sautées mais aussi avec une pointe d'aioli pour plus de saveur...





 
Aioli





Et je peux vous dire que c'était tout simplement délicieux...


Pour terminer ce bon repas ; on pouvait déguster de bonnes tranches de melon, des nectarines, du sorbet fait "maison" décliné en plusieurs sortes de parfums ou encore une bonne tarte aux pommes faites "maison"...




 





Ah, les bons repas de midi !!! un vrai régal des yeux et des papilles que je n'oublierai jamais...
 



****
 




Le départ de nos cousins :



Je me souviens encore des yeux embués de ma cousine et de mon cousin lorsque vint le moment de nous quitter pour rejoindre leur parent qui habitaient dans le Gard...


Ils n'arrêtaient pas de pleurer tellement ils ne voulaient pas partir de chez nous...


Vu leur tristesse ; je pense qu'ils avaient dû passé de très bonnes vacances en notre compagnie, et qu'ils n'oublieraient jamais ces instant là passés dans notre belle villa de Sausset Les Pins à Marseille...

 


****

 

Je tenai à raconter cette petite anecdote de mon passé, lorsque j'avais 7 ans et que j'habitais dans notre villa de Sausset-Les-Pins...


Aujourd'hui mes parents ne possèdent plus cette maison qu'ils ont vendu dans les années 88...


En ce qui me concerne, je n'ai pas de regret  par rapport à cette maison ; bien au contraire, puisque j'ai eu la chance de connaître d'autres demeures au fil de mes expatriations passées en Afrique...


Cela restera néanmoins, un très beau souvenir que je n'oublierai jamais ; une page de mon enfance qui s'est tournée mais qui restera toujours belle, merveilleuse et insouciante...








http://cecilefirelight.boosterblog.com/




xx
 
xx

xx
Booste le trafic de ton blog xx       xxxx



xx xx      xxxx    

xxxx  xxxx  xxxx
Afficher la suite de cette page






Créé avec Créer un site
Créer un site