Léon : suite :



 


Mais ça n'empêchait pas que je l'aimais bien notre lézard ; même si celui-çi avait une tête un peu étrange ; et qu'il ressemblait quelque peu à un tyrannosaure rex de la préhistoire, en version miniature certes ; mais en beaucoup moins féroce ou effrayant que l'original...
 

 

Et ce fut donc durant près de 2 semaines que nous gardâmes en captivité notre petit Léon que nous aimions tant...
 


Mais un jour mon frère et moi décidâmes qu'il fallait le remettre en liberté car nous avions remarqué que de plus en plus, il y avaient d'autres lézards de son espèce qui venaient lui rendre visite par curiosité ou encore d'autres qui venaient lui chercher querelle...

Et comme il était attaché par une corde ; il ne pouvait pas bien se défendre face à ses détracteurs qui n'hésitaient pas à s'attaquer à lui en le mordant ; lui laissant au passage, quelques vilaines petites cicatrices sur le corps....


En effet, mon frère et moi n'étions pas non plus 24 h/24 à protéger notre petit Léon car nous avions aussi d'autres occupations et ce fut donc en parti pour toutes ces raisons, que nous décidâmes par un beau jour, de le relâcher, afin qu'il redevienne libre comme il l'était autrefois...

Et ce jour là... chose très rarissime, je pense ; dans le domaine de nos amis les lézard ; Mr Léon ne voulait plus du tout nous quitter et ce malgré que mon frère lui eut retiré son collier...

Il s'était trop habitué à nous...et il restait planté là ; à nous regarder de ses petits yeux noirs en amandes, comme s'il nous disait : "Mais je ne veux pas partir !!! je veux rester...Laissez-moi avec vous !!! je vous aime bien, moi..."

Mon frère et moi étions très tristes de le laisser partir mais on voulait vraiment qu'il retrouve sa liberté...

Alors d'un geste de la main ; on lui faisait signe de s'en aller et on lui disait : "Allez Léon !!! il faut que tu partes maintenant...tu verras, tu seras très heureux en liberté...allez vas-y petit Léon...Vas retrouvé ta liberté...on ne t'oubliera jamais notre gentil petit Léon...on t'aime..."

Puis au bout d'un certain temps ; il inclina la tête comme s'il avait compris notre message puis il nous regarda pour la dernière fois de ses étranges petits yeux malicieux puis s'enfuya à toutes pattes à travers une des alvéoles de notre mur de clôture qui donnait sur la plage...

Et hop, en un rien de temps, il s'était retrouvé à l'extérieur de notre jardin ; côté plage... ; l'endroit même où tous ses amis les lézards de son espèce, aimaient bien réchauffer leur corps au soleil...et qui devaient très certainement l'attendre à ce moment-là...

 


Et voilà que notre ami Léon était bel et bien partit pour de nouvelles aventures ; des aventures qui n'appartiendraient qu'à lui...et dont nous n'aurions sans aucun doute plus jamais le plaisir et le privilège de pouvoir observer...
 

****
 

Léon fut donc, le seul et dernier des lézards de son espèce à être resté en captivité chez nous et également le seul à pouvoir être observé de très près durant plusieurs jours...

Pour toutes celles ou tous ceux qui se demanderaient si un jour ; mon frère ou moi avions pû revoir notre petit Léon ; la réponse sera négative...

En effet, Léon avait quelques particularités physiques telles que de longues balafres sur ses flancs et une tête bien spécifique que l'on aurait pû reconnaître entre mille parmi tous ses congénères...

Non, notre Léon ne revint plus jamais chez nous...Mais cela ne nous attristait pas ; bien au contraire, puisque nous nous disions, mon frère et moi, qu'il devait sans doute couler des jours heureux, ailleurs...

C'était l'histoire de Léon, notre lézard géant que je voulais absolument vous raconter...car il faisait parti de l'un de mes plus beaux souvenirs passés en Guinée, lorsque j'avais 10 ans...

Un âge où l'on est intrépide et que la découverte est très importante...




 



Créé avec Créer un site
Créer un site